Articles Récents

Afin de permettre une navigation facile, utilisez les liens directement sur les RUBRIQUES du sommaire.

 

Si vous voulez nous poser des questions, ou nous faire part d'expériences vécues, faites nous un email à : mon_univers_4@hotmail.com

CERCLES de FEMMES

CERCLES de FEMMES Dominantes.

Afin de permettre aux Femmes de se retrouver périodiquement entre amies dominantes, un premier cercle existe dans la Région Parisienne.

Le projet se matérialise, voir ici.

Si vous désirez en creer dans d'autres régions, n'hésitez pas à nous le faire savoir, nous en ferons ici, la publicité pour vous aider à vous retrouver entre dominatrices.

Vendredi 10 février 2006 5 10 /02 /Fév /2006 16:35



Q. Chère Mtrs Sutton, je suis intéressé par la suprématie féminine et la domination féminine depuis des années déjà. Merci pour votre site qui m’a aidé à comprendre pourquoi j’ai ces tendances. Quand j'ai  réalisé cela j’ai commencé par rechercher une fille intéressée par la D &s.  Cela n’a jamais fonctionné. La plupart du temps, les filles ne voulaient pas d’un compagnon soumis. Votre article « comment initier votre femme ou compagne à  la domination féminine » m’a aidé à comprendre que j’avais été égoïste. 
Il y a un an et demi j’ai rencontré ma compagne actuelle. Au début il y avait tant à découvrir que je ne pensais plus trop à ma nature soumise. Depuis nous sommes tombés éperdument amoureux, et mon sentiment de soumission envers elle  grandit. Nous avons commencé à essayer l’interdit d’orgasme après que je l’aie mentionné avec subtilité, et j’ai été ravi de voir qu’elle en tire énormément de plaisir. Elle est vraiment convaincue et veut me commander une ceinture de chasteté. Elle m’a dit que mon comportement était bien meilleur et bien plus attentif quand elle me garde frustré. 
Je lui ai aussi confessé que j’aime quand elle m’humilie verbalement. Depuis elle fait des commentaires humiliants pendant l’amour, puis elle change totalement et semble embêtée que j’aime cela. Je ne comprends pas pourquoi elle aime le faire, puis la minute d’après elle semble dégoûtée de nous deux (de moi plus que d’elle). Je lui dis que je l’aime et que cela ne changera pas mes sentiments. Nous avons parlé et elle semble d’accord, mais elle ne veut le faire que certaines nuits quand elle est d’humeur. 
J’ai aussi le fantasme d’être trompé. Elle en a joué pendant une courte période, mais il semble qu’elle n’aime pas ce fantasme.  Elle me dit que je suis malade de désirer cela. Je lui ai donc dit que j’aimais juste en parler dans la chambre mais pas nécessairement qu’elle aille avec un autre homme, mais elle pourrait vous dire combien j’étais excité en en parlant. 
J’ai suivi vos conseils pour développer sa nature dominante et j’essaye toujours de me plier à elle, de lui montrer combien je suis réceptif quand elle me commande. 
Ma question : Comment faire avec mes désirs d’humiliation verbale et d’adultère ? J’essaye d’être subtil avec mes désirs, mais quand elle m’excite, me frustre, me domine, je lui fais des confessions. J’aimerais vraiment que vous puissiez me conseiller pour comprendre mon erreur, comprendre comment elle voit elle notre relation, et comment l’aider à devenir vivre sa supériorité.  
Réponse d'Elise :
 Comme vous l’avez appris en lisant mon article « initier à la domination votre femme ou votre amie », quand vous sentez une réaction négative venant d’elle concernant certaines activités D&s, vous devez faire marche arrière et vous concentrer sur les côtés servitude de la relation. Quand vous la serviez, vous en déduisiez qu'elle était dominante et elle a commencé à accepter votre nature soumise. Le fait qu’elle aime vous frustrer et contrôler votre vie sexuelle prouve que son coté dominant est en train de se libérer. 
Vous devez toujours lui montrer les intérêts de ce mode de vie pour elle. En étant attentif à ses besoins, elle verra un grand changement. Mais quand vous lui parlez d’adultère et d’humiliation verbale vous êtes égoïste et vous oubliez de lui montrer son intérêt. Vous vous concentrez sur vos fantasmes, pas les siens. Elle n’est pas prête pour ce genre d’activité et elle pourrait ne jamais l’être. Elle vous aime et elle veut que la domination féminine augmente la romance au sein de votre couple, et pas que cela l’amène dans les bras d’un autre homme. Vous pensez bien trop loin. Vous passez des bases (qu’elle apprécie), aux expériences avancées (qu’elle ne comprend pas). 
Je sais que vous êtes excité quand elle vous frustre et vous domine. Je réalise que votre nature soumise en désire plus encore. Mais vous devez apprendre la patience et vous devez vous concentrer sur l’objectif. Vous existez pour elle. Elle réalisera sa supériorité en vous voyant vivre pour ses besoins, en étant attentif à ses désirs. 
Une activité avancée comme l’adultère n’arrivera que si cela devient son fantasme à elle. Quand elle voudra vous dominer à ce niveau-là, elle vous y amènera. Vous lui avez fait savoir que vous êtes excité par l’humiliation, mais vous devez vous en remettre à elle. Elle le sait à présent, alors il y a pas besoin de lui mettre la pression. Si vous avez ces désirs pendant l'acte sexuel avec elle, gardez-les pour vous. Concentrez-vous sur ce qui lui plait. Travaillez à devenir un meilleur soumis et un meilleur servant,  elle deviendra encore plus dominante. Elle a besoin de se nourrir de votre soumission afin de continuer à progresser encore. Essayez de l’emmener dans tous vos fantasmes risque de ralentir son évolution. 
Vous étiez sur le bon chemin et vous avez eu de grands succès. Vous avez dérapé en portant votre attention sur vous. Pour rectifier la situation, vous devez vous reconcentrer sur elle.  
 
 De Linda A:
Elise voici une variation à votre procédure concernant le shopping. Il y a un mois nous faisions du shopping et je voulais aller à une boutique pour voir les vêtements. Mon chéri n’a pas voulu car il a horreur de m’attendre. J’étais vexée mais j’ai gardé ma colère. Puis j’ai eu une idée. Nous projetions de faire un voyage et nous avions besoin de nouveaux maillots de bain, alors je lui suggérai d’en acheter un. Nous avons été dans un grand magasin et j’en ai pris un. Nous avons été dans la cabine d’essayage afin qu’il puisse l’essayer. Il l’essaya et je lui dis que je n’aimais pas. Je lui ai dit que j’allais lui en chercher un autre et ramener celui là. Il l’ôta et me le tendit et resta nu dans la cabine. Je lui dis que je revenais bientôt. Quand il se rassit j’attrapai tous ses vêtements. Il sortit la tête de la cabine et me demanda ce que je faisais. Je ris et je lui dis « voyons si tu n’as pas envie d’attendre à présent », et je fis un clin d’œil à la fille qui travaillait là.
Je revins une heure et demie plus tard, et je l'obligeai de me supplier pour que je lui rende ses vêtements. Je lui dis que la prochaine fois je ne reviendrais pas. Il m’a dit que les filles qui travaillent ici sont régulièrement venues pour lui demander s’il avait besoin d’aide ou d’autres choses et se sont moquées de lui. Il y avait tout une partie de la cabine que le rideau ne cachait pas alors je suis certaine qu’elles et de nombreuses autres femmes ont vu sa situation fâcheuse et ont compris qu’il était piégé là, tout nu et sans aide. Il était totalement humilié. Pas besoin de dire qu’il est à présent TRES obéissant et docile quand nous faisons des courses. Il sait à présent ne pas gémir ou se plaindre quand nous faisons les boutiques. Merci pour votre site.
   
Réponse d’Elise :  

Linda, c’est trop drôle. Qu’elle façon créative d’apprendre à votre soumis une leçon qu’il n’oubliera jamais. Je vais la publier sur le site afin que d’autres femmes puissent la lire et peut être l’incorporer dans un futur shopping si leur mari fait un tant soit peu de résistance. En lisant votre histoire me sont venues des idées. Si, quand vous êtes revenue, vous lui aviez tendu un maillot de femme pour l’essayer ? Ou peut-être un soutien gorge ou des culottes ? Soit il essayait ces vêtements féminins pour vous, soit vous le laissiez là une autre heure. Vous auriez pu amener votre appareil numérique et prendre quelques photos du pauvre poussin habillé en lingerie féminine dans une cabine d’essayage. Les possibilités pour l’humilier dans une telle situation sont sans fin. Merci d’avoir partagé avec nous un shopping si amusant !

RETOUR

Par LO - Publié dans : HISTOIRES VRAIES
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés