Articles Récents

Afin de permettre une navigation facile, utilisez les liens directement sur les RUBRIQUES du sommaire.

 

Si vous voulez nous poser des questions, ou nous faire part d'expériences vécues, faites nous un email à : mon_univers_4@hotmail.com

CERCLES de FEMMES

CERCLES de FEMMES Dominantes.

Afin de permettre aux Femmes de se retrouver périodiquement entre amies dominantes, un premier cercle existe dans la Région Parisienne.

Le projet se matérialise, voir ici.

Si vous désirez en creer dans d'autres régions, n'hésitez pas à nous le faire savoir, nous en ferons ici, la publicité pour vous aider à vous retrouver entre dominatrices.

Mardi 21 mars 2006 2 21 /03 /Mars /2006 18:23



Q. Elise j’ai une question sur l’utilisation des “ mots de sécurité ”. Sont-ils vraiment nécessaires ?
J’ai des moments intenses avec mon mari ou j’aime l’amener au delà de ses barrières vers un plus grands niveau de soumission. Il semblerait que dès que je l’amène vers de nouveaux niveaux et horizons très intenses, il utilise son mot de sécurité. Cela me frustre car je voudrais aller plus loin. Je ne suis pas toujours convaincue qu’il a autant de douleur qu’il veut bien le faire croire et je crois qu’il pourrait en supporter bien plus. Il va jusqu’où cela lui plaît, mais pas jusqu’où cela me plairait moi. Il me semble qu’en lui accordant l’utilisation du mot de sécurité, je lui permets de contrôler le jeu. Je veux moi contrôler toujours, et l’amener plus loin qu’il pense pouvoir aller. Je ne le blesserai jamais. Je sens que je devrais pouvoir utiliser mon propre jugement pour sentir si je vais trop loin et non lui laisser. Qu’en pensez vous ?
 
Je comprend vos pensées et les approuves totalement. Un mot de sécurité est une obligation pour un débutant, ou un couple apprenant le D&S. Ou chacun apprend à découvrir l’autre, vous son niveau de soumission et sa capacité à endurer la douleur. Vous apprenez comment et à quoi il répond. Durant l’initiation c’est d’une grande aide pour connaître ses limites.
Mais quand vous vous connaissez mieux vous sentez mieux sa soumission et ses limites, vous pouvez alors éliminer le “ mot de sécurité ” et vous baser sur vos instincts.
De nombreuses dominatrices trouvent qu’un tel mot donne le contrôle aux soumis. L’éliminer vous permet d’aller plus loin dans les niveaux de la soumission.
Mes procédures sont pour les débutants ou les couples pas encore aguerris et j’y encourage cette pratique. Parfois il arrive qu’une dominatrice soit tellement dans l’ambiance qu’elle aille trop loin dans les punitions ou les tortures, au delà du niveau de souffrance supportable par son soumis, et peut parfois le blesser. C’est pourquoi je le recommande pour les non inities.
Vous connaissez votre personnalité et vos instincts mieux que quiconque. Alors vous pouvez choisir.
 
Q° Elise qu’est exactement le « Queening » ? J’ai vue à plusieurs reprise ce terme sur les sites de domination féminine.
A. Le « Queening » est le fait qu’une femme dominante mette son cul sur le visage d’un homme soumis et lui demande de la servir oralement. C’est une expérience très érotique et agréable pour la femme et très humiliante pour les hommes soumis. De nombreux soumis adore les fesses des femmes, leur formes, leurs apparences, et leur douceur.
Pour un homme soumis, le cul de la femme représente un pouvoir sur lui. Non seulement le soumis éprouve une grande envie d’embrasser et de servir oralement le cul des femmes, mais il désire aussi être écrasé par lui. Il désire être maintenu captif et impuissant, car ainsi il est conquis et à la merci de son ravisseur féminin.
Le Queening peut aussi être fait avec un objet appelé la Chaise de Reine. C’est une chaise ou un fauteuil avec un large trou en son milieu et une ouverture en dessous pour que l’homme puisse y mettre son visage. La dominante s’assied sur cette chaise ou boite, et le male soumis a son visage serré de l’autre coté de la chaise, et il adore et sert le cul de sa Reine. D’ou le terme Reine et chaise de Reine. La chaise de Reine ajoute un élément de bondage dans l’activité, mais vous n’avez pas besoin d’une chaise pour cela.
S’asseoir sur le visage de l’homme peut être aussi efficace. Assurez vous que vous lui offriez un peu d’air pour respirer. Peu d’activités de domination féminine amènent un homme à état tel de soumission aussi rapidement que le Queening. 
 
Q° Elise vous avez mentionné un certain nombre de fois que vous permettez un orgasme à votre mari de façon à l’humilier pour vous distraire. Pouvez vous me donner des exemples ?
 
J’ai listé cela dans certaines de mes psycho analyses, mais voici une liste :
q       Forcez le à jouer avec lui-même et à se masturber devant vous.
q       Forcez le à jouer avec lui-même et à se masturber devant une autre femme dominante.
q       Faites le arroser le lit pendant que vous le fouettez.
q       Faites le avoir un orgasme sur vos genoux pendant que vous le fessez
q       Donnez lui un lavement et faites le lui garder pendant que vous lui torturer les pointes de sein et battez son sexe, ensuite demandez lui de jouir avec le lavement en lui.
q       Pressez le talon de votre botte sur son pénis, appuyez légèrement et demandez lui de jouir
q       Faites la procédure connue sous le nom de “ la traite du pénis ”. C’est celle ou vous serrez ses boules dans une main et la tête de son pénis entre l’index et le pouce de l’autre main. Ensuite pompez ses boules et la tête de son pénis comme si vous trairiez une vache. Cela cause un orgasme lent et brûlant qui n’est pas plaisant pour le soumis.
q       Attachez le et excitez le énormément, amenez le au bord de l’orgasme, puis arrêter. Enfin utilisez un compte goutte remplit d’une eau brûlante et laisser tomber des gouttes sur son pénis jusqu'à sa jouissance.
q       Faite le se masturber avec un de vos vibrateur ou de vos gods pendant que vous le regardez.
q       Faite le jouir contre le lit au moment précis où il vous donnera un orgasme avec la bouche.
q       Attachez son appareil génital avec une corde ou un bas, vraiment serré et vers le haut, excitez le en touchant légèrement son sexe et ses seins ensuite commandez lui de jouir
q       Fouettez son pénis avec un fouet à pénis ou avec une règle et demandez lui de jouir alors que vous allez très vite.
q       Ordonnez lui de jouir alors que vous lui donnez “ une douche d’or ”.
q       Mettez son sexe entre vos seins et prenez le au piège fermement là, ensuite ordonnez lui de jouir alors qu’il crie combien les femmes sont supérieures aux hommes.
q       Ordonnez lui de jouir alors que vous l’enculer avec un god ou une ceinture god.
q       Mettez un gros plug dans son cul et faite le lui chevaucher sur le lit alors que vous torturez ses seins et que vous placez votre genoux contre ses boules et ordonnez lui de jouir.
q       Faites le jouir sur vos bottes et ensuite demandez lui de nettoyer avec sa langue.
q       Enculez le avec un doigt dans le cul ou un god et faite le jouir devant une glace et ensuite faite le nettoyer la glace avec sa langue.
q       Appelez le au téléphone et demandez lui de s’enculer lui même avec un god et demandez lui de jouir a votre commande.
q       Asseyez vous habillée de votre pantalon de cuir sur son pénis et demandez lui de jouir et ensuite demandez lui de nettoyer votre cul.
q       Mettez votre cul sur son pénis et demandez lui de jouir, et faite le ensuite lécher votre cul pour nettoyer.
 
Est ce assez d’idées … il y en a des centaines en fait. Inventez en.
 
Q. Quelle est votre opinion sur les jeux électrique ? Mon amie garde son mari bien docile en lui infligeant des chocs électriques quand il est désobéissant ou pour son plaisir à elle. Elle lui fait porter un cockring électrique qu’elle peut activer avec une télécommande. Elle dispose de plusieurs niveaux de force de léger et agréable jusqu’à sévère. Si son mari ne se comporte pas comme elle le demande, elle le « zap ». Elle le « zap » aussi pour son amusement, comme je l’ai vu quand je suis sortie avec eux, elle a prit sa télécommande dans son sac à main, et lui donna un choc inattendu. Il a bondit et elle a sourit de manière un peu sadique. Le pauvre homme est sur des charbons ardents, comme il n’ose lui déplaire dans la crainte d'obtenir une secousse sévère. Mon amie m’encourage à acheter un tel gadget pour mon mari. Elle me dit que cela assure sa totale obéissance en permanence. Bien que la pensée m’excite terriblement, je dois dire que j’ai quelques réserves. Je veux un mari obéissant, mais j’ai peu qu’une telle thérapie puisse avoir un effet inverse sur lui émotionnellement. Qu’en pensez vous ?
 
A. Des jeux électriques et des traitements permanent sont deux choses différentes. Ils peuvent être un outil de formation de valeur, mais aussi beaucoup d'amusements pendant une scène D&S. Les phrases clés sont « jeu » et « scène », Une scène peut durer 2 h ou une semaine. Quelque soit la durée, elle n’est qu’une session.
Cela peut être fait en privé ou en publique pour ajouter aux frissons de la session aussi bien qu’à l'efficacité de la formation du mâle.
Un grand nombre d’objets peut être utilisé pour ces jeux électriques. Les « bâtons magiques violets » sont tenue à la main et font un petit éclair et un petit choc, plutôt stimulant qu’autre chose. Il y a en ce domaine, de nombreuses variétés, formes et niveaux de sévérité . Certaines peuvent avoir des télécommandes. Il y a des cockring électriques… etc.
Comme votre amie, je préfère les télécommandes. Elles sont cheres mais sont plus amusantes et ont un plus grand effet.
Comme pour toutes les activités D&S, les jeux électriques nécessitent de commencer doucement puis devenir plus sévère. Ce serait très cruel et improductif d’administrer à un novice en ce domaine des décharges sévères dès le départ. Le soumis doit apprécier ce type d’activité pour que ce soit ensuite efficace. Il doit être de plus masochiste pour apprécier ou doit alors aimer mentalement que sa domina puisse jouer avec lui. Il peut haïr le choc mais peut être très excité à l’idée que sa maîtresse ait ce genre de pouvoir et de contrôle sur lui.
De même la femme dominante peut ressentir un énorme plaisir de puissance sachant qu’elle peut faire souffrir son soumis pour elle, n’ importe où et n’importe quand. Les aspects mentaux et psychologiques sont bien plus puissants que la douleur physique. Les jeux électriques peuvent être plaisant et douloureux pour le male soumis.
C’est la beauté de la chose. Il ne sait pas ce qui va venir ensuite, un massage plaisant ou une décharge sévère. Une maîtresse peut attacher sa victime et placer l’appareil sur ses parties génitales. Elle peut ensuite commencer à envoyer de petites décharges plaisantes. Ce peut être fantastique pour les deux, la Dom et son soumis, car elle commence à masturber sa victime sans même le toucher. Elle peut donner à sa victime impuissante un regard séduisant et sexy  alors qu’elle le chauffe en employant sa télécommande. Les pulsions électriques sur le pénis peuvent contracter celui ci et donner le sentiment que quelqu’un le touche. Puis quand le mâle soumis est au bord de l’orgasme, la femme dominante peut éteindre le courant et causer ainsi de la frustration au mâle.
Cette façon de jouer et excellente pour l’excitation et le dénie. La Femme qui contrôle peut même donner à sa victime une décharge modérée entre les décharges plaisantes. Cela frustrera vraiment l’homme et jouera avec son esprit. Une dominatrice expérimentée en ce domaine variera entre les sensations agréables, pas de sensation, ou des décharges douloureuses. Sa victime masculine n’ayant pas d’idée sur ce qui suivra.
La torture psychologique de ces styles de cessions peut être très efficace pour entraîner un mâle, mais aussi peut être très amusante pour la femme dominante. Il en existe aussi des versions activables par la voix ou la domina peut envoyer une décharge en parlant fort, riant … cela ajoute une dimension totalement nouvelle au tourment psychologique. Les jeux électriques peuvent être utilisé pour une session de servitude domestique. Un homme peut être féminisé avec un cockring électrique sur son pénis. La maîtresse peut se relaxer alors qu’elle observe son servant faire les taches domestiques. Si elle n’aime pas son enthousiasme ou ses efforts pour certaines tâches assignées, elle peut lui donner une décharge pour lui rappeler qu’elle veille à son travail. Elle peut utiliser cet objet pour l’entraîner aux tâches domestiques et elle peut l’utiliser pour le récompenser ou le punir quand elle évalue le travail une fois effectué.
Les jeux électriques peuvent aussi être utilisés en public. Un soir en ville au restaurant, à un spectacle ou au dancing ils peuvent être des plus amusant pour la dominante alors que son soumis porte l’appareil sur ses parties génitales. Une décharge durant le dîner, le spectacle ou pendant la danse rappellent au mâle qui le contrôle. Il peut être utilisé comme un bon appareil d’entraînement si la dominante veut entraîner son homme à un bon comportement avec les autres ou en publique. Si le mâle ne se comporte pas bien ou ne satisfait pas aux exigences de sa Maîtresse elle peut le ramener sur le droit chemin avec un décharge modérée ou sévère de sa télécommande. Pour en revenir à votre question, cela maintient l’homme sur des charbons ardents comme il sait qu’il a intérêt à avoir la meilleure attitude possible.
Je n’ai aucun problème avec tous ces scénarios pour l’entraînement à la soumission d’un mâle.
Il y a différents types d’objet qu’une femme peut acheter en ce domaine. La plupart son pas donnés, mais ils peuvent procurer beaucoup d’amusement et être de précieux outils. Maintenant ce que je décris ne devrait être utilisé que pendant les cessions D&S. Je ne me fait pas l’avocate d’un homme portant cela en permanence ayant une femme dominante qui le « choque » chaque jour. Comme pour toutes les activités intenses de la D&S, le mâle soumis a besoin d’un peu de relâche. Les jeux électriques sont seulement des outils à disposition des maîtresses. « Choquer » constamment un homme à chaque fois qu’il fait une erreur ou qu’il désobéit à un ordre peut être un peu cruel et contre productif. Il est bon qu’il soit souvent sur les charbons ardents mais pas en permanence. La servitude d’un homme doit être un acte d’adoration et une volonté de se rendre, pas venant que de la crainte. Les jeux électriques sont faits pour amener un homme à se livrer plus encore mais c’est seulement un outil. Cela ne devrait pas être un art de vivre. Ce n’est pas différent que toutes les activités D&S. Ce sont des outils pour faire en sorte que l’homme se soumette encore plus à la femme, et que celle ci accroisse son contrôle et son autorité sur lui. D&S est une façon de conduire un homme toujours plus loin dans la soumission envers la femme. Le but étant la soumission du mâle à la femelle. C’est une excellente chose d’expérimenter différentes activités et d’essayer différentes méthodes pour arriver au but que vous vous êtes fixés dans ce mode de vie. Seulement c’est aussi important que la Dom garde son soumis en état de bien être et de santé mentale.
 
C’est pourquoi toutes les activités D&S et toutes les cessions doivent être saine, consensuelles et faites en toute sécurité. La femme dominante a le droit de faire essayer et endurer à son soumis des nouvelles choses mais il doit aussi y avoir un dialogue sur ce qu’une activité amène aux deux partenaires. Comme je le disais un homme doit apprécier une activité d’une certaine façon (physiquement, sexuellement ou mentalement) pour que celle ci puisse atteindre son efficacité pour amener l’homme a plus de soumission encore.
Les jeux électriques ne sont pas pour tous les couples, mais c’est un autre outil à la disposition des femmes dominantes pour entraîner son soumis. Comme pour les autres activités D&S commencez doucement et avec précaution jusqu'à vous soyez familiarisée. La plupart son sans danger tant que vous suivez les instructions. Essayer sur votre doigt ou votre main pour voir comment utiliser et ressentir les différentes sensations avant de l’utiliser.
 
Q. Elise que pensez vous des piercing, des Tatouages ou du marquage des mâles soumis ?
C’est totalement en fonction de chacun. Je connais des femmes dominantes qui ont tatouées leur nom sur leur soumis. Elle le place en général sur leurs pénis ou leur cul. Certaines aiment rajouter la phrase « propriété de (prénom) ». Je n’ai aucun souci avec cela du moment que le tatouage est placé à un endroit privé. C’est une chose privée et intime entre la Dom et son soumis. Pour ce qui est du piercing, certaines femmes dominantes aiment que leur soumis soit percé à la tête de leur pénis. Elles aiment y placerun anneau. Cela leur permet de plus de faire des bondages en attachant à clef leur pénis à ce qu’elles désirent en liant leur bague à cet objet. Elle peut même attacher une laisse à la bague et le promener ainsi. Certaines domina aiment aussi faire percer les bourses de leur soumis avec une autre bague. Cela leur donne la possibilité de l’attacher différemment ou de lier les deux bagues ensemble pour en faire une ceinture de chasteté permanente. Cela peut être très désagréable pour le soumis car il ne peut quasiment plus avoir une érection sans douleur. Il y a aussi le piercing prince Albert qui peut être utilisé en conjonction avec une ceinture de chasteté pour renforcer le dénie d’orgasme et la chasteté masculine. Certaines Dominatrices demandent à leur soumis de se faire percer la langue afin que cela leur apporte un plaisir supplémentaire au moment ou il les sert oralement. Je n’aime pas trop quand il y a trop de piercing. Je peux voir l’avantage de voir le pénis du mâle percé ou même ses bourses. Cependant la langue n’est pas un endroit assez privé. Alors pour répondre à votre question, je serai contre le marquage car il peut être très douloureux et s’infecter. Je vous suggère de faire un tatouage sur une partie intime comme son cul. Il y a des objets que vous pouvez vous procurer pour bonder le pénis du mâle sans avoir besoin de le percer. Cependant si le percer grandit encore votre sentiment de contrôle et vous fait plaisir, alors faites le. User juste de bon sens, et souvenez vous que certaines choses sont douloureuses et irréversibles.
Mon époux est ’il tatoué ou percé à son sexe ? Je ne le dirai jamais, comme c’est personnel et privé entre la domina et son soumis.
 
 
Q. Chère Mtrs Sutton, merci de votre site. Ma maîtresse et moi avons tant appris au sujet de ce style de vie qu’est la domination féminine l’année dernière. J’ai vraiment appris à apprécier à la servir oralement et boire son champagne doré. Vous avez rendu magique notre relation. Elle m’a demandée de vous posez 2 questions. 1/ Y a t’il beaucoup de Maîtresse qui insistent pour que leurs esclaves portent un « goujon de langue » pour améliorer leur services oraux ?   2/ Y a t’il beaucoup de Maîtresse qui insiste pour un service oral pendant leur période. Merci de votre réponse. Il paraît évident qu’elle aura une influence sur mes futurs devoirs.
 
Je ne sais pas ce que vous entendez par « beaucoup », mais certaines femmes ont insistée pour que leur soumis ai sa langue percée pour ressentir une simulation supplémentaire lors de leur servitude orale. Je dirai que la majorité de femmes ne l’ont pas demandées car elles aiment la douceur de la surface naturelle de la langue d’un homme plus qu’une langue percée. Cela dépend des préférences individuelles des femmes. Je ne suis pas une experte en pearcing, mais j’imagine qu’avoir la langue percée est douloureux. J’imagine aussi que cela se soignerait si la femme change d’idée et décide d’enlever à l’homme son pearcing. Mon époux n’a pas la langue percée et je n’ai aucun désir en ce sens. Mais c’est moi. Si votre maîtresse le désire pour elle même, alors vous devez en parler. J’attirerai juste votre attention sur le fait que vous devez suspendre les douches d’or orales jusqu’à cicatrisation de votre langue. Pour votre seconde question c’est encore une décision de votre ressort. La plupart des femmes restreignent l’accès juste à leur clitoris pour les servitudes orales, quand elles sont dans leurs périodes. Une femme peut avoir un grand plaisir ainsi sans avoir une langue pénétrant leur vagin, un pénis, ou un jouet. Une femme peut porter un tampon et avoir quand même du plaisir via la stimulation de leur clitoris. Là encore toute les femmes sont différentes, alors vous devez choisir vous même.
 
 
Q. Bonjour Elise. Pouvez vous me donner des suggestions pour « discipliner » un mâle soumis ? Je sais que mon mari a besoin de cela et je veux que cette relation fonctionne. Merci.
 
Quand vous discipliner un soumis, commencez doucement mais aussi avec le désir d’expérimenter.
Commencez avec le classique fessé sur les genoux et avec une brosse a cheveux. Habillez vous sexy, séduisez le, puis demandez lui de se mettre nu sur vos genoux. Commencez avec des coups doux, alternez d’une fesse à l’autre, en attendant toujours 5 secondes entre les coups, puis allez y de plus en plus fort. Caressez ses fesses pendant et après la fessée. Achetez ensuite une tappette ou un fouet et expérimentez les. Commencez toujours doucement puis de plus en plus sévèrement. Donnez lui un mot de sécurité qu’il pourra utiliser si c’est trop douloureux. Cela lui donnera du temps pour l’amener au moment où il pourra recevoir une vrai séance de fouet ou de tapette, mais son endurance augmentera plus vous le disciplinerez.
 
Q. Chère Elise, ma femme voudrait que vous sachiez que les informations qu’elle a trouvées sur votre site ont été des plus utiles pour notre mariage. Je suis soumis à ma femme. Comme j’ai du mal à comprendre la différence entre être discipliné et être punis, ma femme « suggère » que je vous pose la question. Pour moi, il s’agit presque de la même chose. Seriez vous assez gentille pour m’expliquer la différence ?
 
A. La discipline est un style de vie de correction faite en un but positif. Les punitions sont des jugements pour des règles violées. Un malfrat jeté en prison est puni pour ses crimes. L’athlète qui essaye d’améliorer ses performances vie un vie disciplinée et fait des sacrifices pour s’entraîner à atteindre ses objectifs.
Dans le style de vie basé sur la domination de la femme, l’homme est discipliné par la femme pour qu’il s’améliore et devienne un meilleur servant pour elle. L’homme est discipliné afin d’être corrigé afin qu’il devienne un meilleurs mari et servant. Une session de discipline hebdomadaire permet à la femme dominante ou a la maîtresse d’améliorer les performances dans les tâches et but assignées. Il reçoit des corrections via la discipline pour que ses performances s’améliorent et qu’il soit correctement entraîné à comment mieux servir sa maîtresse ou sa femme dominante.
Une punition est un jugement ou une sentence pour une violation d’une loi dictée par la femme dominante.
L’homme qui a en connaissance de cause violé un ordre de sa Reine est puni pour payer sa peine de son attitude déloyale. Un exemple serait une femme dominante qui interdit à son mari de se masturber. Si il viole cet ordre, il devrait être punis pour apprendre sa leçon et payer son infraction. A l’opposé le mari soumis est régulièrement discipliné qu’il ait enfreint ou pas les règles. Il est discipliné car il est entraîné par sa femme dominante.
Une activité comme la fessée ou le fouet peuvent être de la discipline ou des punitions. Mais les buts et la sévérité varieront dépendant du fait qu’il soit entraîné ou punis. Une punition sera plus sévère qu’une séance de discipline. La discipline est une bonne chose, et le soumis peut être placé dans le « sous espace » par la main autoritaire mais aimante qui le corrige. La discipline est nécessaire pour la femme dominante pour entraîner son mari. Un homme sans discipline régulière est habituellement désobéissant et deviens égoïste et fainéant. Par nature les hommes ont besoin d’être disciplinés par une femme. Plus un homme sera discipliné, moins il aura à être punis car il sera plus obéissant.
La punition n’a pas à être désirée par le soumis. Elle est faite pour punir des erreurs de façon à ce qu’elles ne se reproduisent pas.
Une punition est aussi un acte d’amour, mais son but est de réprimander. Les termes disciplines et punition sont facilement mélangés. Mais la terminologie n’est pas aussi importante que le but de la correction. Si c’est pour entraîner, guider et modifier l’attitude du mâle, alors c’est de la discipline. Si sont but est de pénaliser et châtier le mâle pour une désobéissance alors c’est une punition.
 
Q. Chère Maîtresse Sutton, j’entends de plus en plus souvent parler de Maîtresse qui étirent les parties génitales de leurs esclaves. Cela apparemment inclus la suspension de poids pour une longue période et régulièrement. Avec le temps cela induit une modification concernant les bourses. Je ne comprend pas en quoi cela peut être attirant pour les femmes, mais cela semble devenir courant. Avez vous entendu parler de cette pratique ? Si oui cela semble t’il devenir populaire ?
Peut être avez vous entendu parler beaucoup de cela, mais je puis vous assurer que cette pratique existe depuis longtemps. Quand vous entendez le terme de « CB torture », cela fait référence à la torture Cock & Ball torture et l’élongation des bourses en fait partit. Il y a 2 buts à cela.
Déjà c’est une activité qui peut rendre une scène plus intense. Placer un « parachute » sur les boules du mâle et y ajouter des poids implique une pression des testicules et à une sensation qui combine plaisir et douleur au mâle soumis. La plupart des hommes aiment ces sensations. Certaines femmes demandent en plus à leur soumis de bouger les hanches pour que les poids bougent. Cela augmente encore la sensation. Une femme jouant avec les seins d’un homme et touchant doucement son pénis alors qu’il a ses bourses étirées peut provoquer un orgasme intense. Une femme n’a pas besoin d’utiliser des poids pour commencer l’étirement des bourses. Une corde attachée autour des bourses, l’autre bout étant tenue par la dominatrice peut provoquer la même sensation. Comme pour toutes les activités D&S, la sécurité doit être primordiale et accorder un mot de sauvegarde peut être important. Les testicules sont pleines de ressources et peuvent endurer plus qu’on ne pourrait l’imaginer. Cependant, il y a une limite et trop de poids ou trop de force peuvent blesser. Alors je conseillerai à la femme dominante de commencer doucement sil elle désire entamer l’étirement des bourses durant des sessions.
L’autre raison est une modification du corps. La principale raison est de faire en sorte que les bourses du mâle pendent plus bas, ce qui lui permet de porter certaines ceintures de chasteté de façon plus confortable , comme la CB 2000. En ce cas l’étirement des bourses est faite de manière régulière et pour une période plus longue. Il y a des objet de bondage comme des « ball strechers » (civière de boules) que la femme peut utiliser sur son homme si elle veut étirer ses bourses. Ils peuvent être utiliser juste pour jouer ou portés pour une période longue a des fin de modification corporelle. Peut être avez vous entendu parlé de plus de choses encore concernant cette pratique en raison du nombre de femme croissant demandant à leurs hommes de porter des ceintures de chasteté. La CB 2000 est très populaire, abordable et permet à l’homme de faire sa toilette et d’uriner avec. Certains hommes se plaignent que la CB 2000 pressent et pincent leurs boules et est inconfortable. Si cela se produit la femme dominante peut décider que la meilleure solution est d’étirer les bourses de son homme afin qu’il puisse porter sa ceinture de chasteté pour une longue période.
 
 
Q. Vous mentionnez dans l’un de vos messages, qu’il est commun pour une domina de raser les parties génitales de leur soumis. Quelle est la raison ? Nous sommes encore novice en ce domaine et je ne réalisais pas que c’était courant après que je l’ai rasée puis lu en votre site.
 
Il y a de nombreuses raisons pour raser les parties génitales d’un homme et aussi sa chevelure. Déjà cela rend l’homme vulnérable. Cela lui donne un air et un ressentit de jeune homme et donne à la femme dominatrice un grand avantage quand elle utilise l’humiliation pendant ses entraînements. Elle peut se moquer de lui en lui disant qu’il n’est pas un vrai homme, alors comme il ressemble à un petit garçon il doit être traité comme tel avec son petit kiki. C’est très puissant pour humilier un homme quand il a ses parties rasées et lisses. Cela a un vrai effet psychologique sur l’homme.
Un autre avantage de garder votre homme rasé, cela rend plus facile l’accès à ses organes pour les tortures C&B et l’utilisation d’une ceinture de chasteté.
Les cheveux pubiens bloquent et peuvent être pris au piège et tiré dans un cockring ou une ceinture de chasteté provoquant des douleurs non érotiques au mâle soumis. Un pénis et des bourses bien rasés et lisses rendent tout cela bien plus érotique.
Si il porte une ceinture de chasteté, cela est bien plus hygiénique.
Enfin cela donne un signal et indique le statut social quand un homme est rasé. La plupart des femmes dominantes gardent leur homme rasé comme un rappel permanent pour lui et pour les autres femmes dominante qui pourraient le voir, qu’il est en fait dirigé et appartient à une femme dominante ou a une Maîtresse.
 
 
Q. Merci de lire mon humble question. Ce que je voudrais vous demander est si un esclave doit se donner un lavement ou deux avant d’être pris par la ceinture God de sa Maîtresse sans que sa Maîtresse le sache ? Comme homme soumis, je ne veux pas salir le god de ma Maîtresse pendant son plaisir. Alors je pense que me nettoyer moi même dès que je peux anticiper une pénétration par ma Maîtresse serait très polis et elle et mieux pour moi. Cependant, je pense que nettoyer mon rectum sa l’autorisation de ma maîtresse peut être une violation de son autorité. De plus dans mon cas le lavement est une de mes pratiques fétiche et me le donner moi même me rend de se fait coupable. Je pose la question, car ici au japon, nous pensons que la pénétration par la Maîtresse et le lavement sont indissociables.
 
Une hygiène irréprochable devrait toujours être maintenue par un soumis. Il ne doit pas avoir à chercher l’autorisation de sa Maîtresse pour faire une chose qu’elle attend de lui. Un soumis devrait toujours être propre et bien soigné surtout si sa Maîtresse va l’utiliser pour son plaisir.
C’est une bonne idée de rendre le lavement régulier pour que l’homme soit bien soigné, spécialement si sa Maîtresse aime « le prendre » avec un god. Ayant dis cela, votre situation est un peu différente. Comme vous êtes fétichiste des lavements, alors vous devez en discuter avec elle. Elle peut ne pas vouloir que vous vous en donniez un vous même. Elle peut vouloir que vous les sollicitiez, car elle peut ainsi les utiliser pour vous dominer et vous dresser. Elle peut vous interdire de vous les donnez vous même, puisque vous aimez trop cela. Pour un homme comme vous ce peut être un plaisir comme l’est la masturbation et même plus. Alors elle peut vous interdire de vous faire ainsi plaisir et vous ordonner de n’avoir de lavement que ceux qu’elle vous administrera. Je suspecte que ce sera le cas pour vous, et je suspecte que vous le sachiez et que vous vouliez utiliser l’argument de l’hygiène comme une excuse pour avoir votre plaisir. Vous devez aller voir votre Maîtresse et lui demander directement, puis obéir ensuite à ses ordres. Apres tout c’est votre maîtresse.
 
 
 Q. Elise mon mari et moi aimons les jeux d’eau (lavement et douche d’or) ; Il a une grande expérience avec sa tante qui quand il était enfant lui faisait des lavements. Je veux qu’il vous écrive pour qu’il partage cela avec vous et qu’il puisse avoir votre avis. Merci pour vos psycho analyses, il a été capable de partager ses désirs et j’aime le dominer et le contrôler via ces activités. J’aimerai connaître votre opinion de professionnelle sur ces activités d’eau ?
 
A. Les jeux d’eau sont amusants, la sensation d’eau chaude sur la peau ou de remplissage du corps à travers un lavement sont érotiques et sensuels. C’est le grand intérêt de la douche d’or. En plus des implications évidentes pour la domination, l’urine quittant le corps d’une femme est humide chaud et sensuel quand il rentre en contact avec le corps de l’homme. Les jeux d’eau sont parfaits pour la domination féminine en raison de la combinaison de la domination et de l’humiliation avec la sensualité. Le plaisir pour un mâle soumis est autant physique que mental. L’eau chaude est agréable au corps, et la domination et l’humiliation de se faire pisser dessus ou de recevoir un lavement est plaisant à son esprit de soumis. J’ai mis son témoignage dans la section histoire vrai. Comme je lui dis, il doit vous remercier d’avoir une femme si amoureuse qui aime explorer ses désirs avec lui dans les liens du mariage. Ses désirs fétichistes sont ses faiblesses, et vous les utiliserez pour gagner plus de pouvoir sur lui pour le contrôler. La femme dominante aime les jeux d’eau puisqu’ils lui donne le sentiment de contrôle et de pouvoir sur son homme soumis. Donner a un homme une douche d’or donne un sentiment de pouvoir accru à la plupart des dominantes. Il en va de même pour les lavements, spécialement quand vous lui faites retenir l’eau et vous demander la permission pour se libérer.
 
 
Q. Elise les désirs de mon mari soumis voudraient que je l’emploie comme un meuble. Il aime être mon repose pieds, ou mon fauteuil, ma carpette ou mon portant de vêtement. Il m’a montré de telles photos issues d’Internet où les femmes utilisent les hommes comme des objets inanimés et m’a demandé de l’utiliser ainsi. J’essaye d’inclure cela dans nos sessions et même parfois en notre vie quotidienne. Au début j’ai aimé car cela m’a permis de ressentir un pouvoir de contrôle sur lui et à satisfait une part de ma nature dominante. Cependant avec le temps cette activité a perdu l’essentiel des frissons qu’elle me donnait, et cela ne m’apporte plus rien. Mais je peux dire que cette activité l ‘amène dans le « sous espace » et le rend plus soucieux de se soumettre a moi quand nous retournons à nos activités et rôles quotidiens. Peut être que si je comprenais mieux son désir d’être un « meuble », j’aurai envie de lui faire cela plus souvent. Je lui ai demandé ce qu’il en tirait et pourquoi cela l’amenait dans le « sous espace ». Il n’a pas été capable de me l’expliquer.
A. Traiter un homme comme un objet inanimé n’a jamais été de mes activités D&S favorite, bien que j’ai explorée cette fantaisie et désirs avec un certain nombre de mes clients. Vous avez raison de dire qu’une femme a peu de plaisir physique avec cette activité (sauf si elle utilise le visage de l’homme pour s’asseoir ce qui peut représenter des bénéfices évidents et du plaisir pour la femme).
S’asseoir sur le dos d’un homme ou poser vos pieds sur son dos comme repose pieds pour un long moment n’est pas confortable. Le corps d’un homme n’est pas confortable pour cela. C’est pourquoi nous achetons des meubles capitonnés et moelleux. Faire d’un homme une table a café pour poser des objets sur son dos ou en faire un porte manteau n’apporte que peu d’autre chose qu’une satisfaction mentale à la femme qu’elle contrôle son homme.
Cependant cette activité fait des miracles dans l'accomplissement de désirs dociles chez quelques hommes. Alors vous devez vous concentrez pour trouver comment lui faire subir cela afin que cela vous apporte des bénéfices à long terme concernant son obéissance et son désir de vous satisfaire chaque jour. De plus cette activité est une bonne façon de dominer un homme quand vous n’êtes pas d’humeur à cela ou que vous n’avez pas l’énergie pour lui faire un dressage.
Ordonner lui juste d’être votre porte manteau et laisser le debout dans un coin toute la nuit avec vos vêtements de cuir pendant sur lui, alors que vous vous relaxer et regardez la TV. Faisant cela vous dominez sa psyché et cela ne vous demande aucun effort. Pour comprendre pourquoi certains hommes aiment cette activité nous devons étudier la psychologie du mâle. Vous touchez un aspect important de son désir quand vous mentionnez combien votre époux vous montre des images d’hommes utilisé comme objet par des dominatrices. Pour un mâle soumis, l’image montrant une femme dominatrice utilisant ainsi un homme est très puissante. Cela lui renvoie l’image symbolique que les femmes n’ont pas besoin des hommes et que pour une dominatrice, un homme n’est pas plus important qu’un meuble. Une telle image provoque chez le soumis une grande excitation provenant de la pensée d’une femme le traitant avec si peu d’égard. Pour le mâle soumis, de telles images impliquent que les femmes sont tellement supérieures à eux, qu’un homme est juste bon à être utilisé par une femme d’une telle façon humiliante et dégradante.
Cela élève la femme au niveau de la Royauté ou de la Déesse dans l’esprit du soumis. Comment pourrait’ il jamais être l’égal d’une femme qui le traiterait ainsi ? Cela le rend humble et servile, c’est pourquoi il est si empressé ensuite à vous servir dans la vie de tous les jours.
L’effet psychologique reste un certain temps après la scène. Il y a aussi des possibilités de bondage dans cette activité. Un homme qui aime être sans défense et la sensation d’être attaché doit aimer être un objet inanimé. Particulièrement un porte manteau ou un objet similaire où reposent des vêtements fétichistes. Cela peut l’emmener dans le « sous espace », comme le fait le bondage à certains soumis. Peux importe de savoir pourquoi un homme aime cette activité, une femme intelligente apprendra a utiliser ces désirs là sur son homme à son bénéfice. Alors la prochaine fois que vous décidez de vous servir de lui comme repose pieds ou de porte manteau, étudiez ce qui se passe en son esprit. Pensez que cela lui fait vous voir comme bien supérieure à vous et que cela vous place au rang de déesse dans son esprit.
Cela devrait vous exciter et même vous faire apprécier ce type d’activité DS. Ensuite capitalisez sur cette disposition d’esprit pour qu’il vous serve de la façon dont vous aimez quand il redevient humain. Comme toute activité D&S, garder l’équilibre. Un homme qui désire être un objet 24/7 devient hors des réalités. Mais ce peut être tout a fait valable d’explorer ses désires dans le cadre de relation saines pour que vous en tiriez bénéfice et avantage pour vous. Ainsi vous y trouverez tout les deux votre compte.
Par LO - Publié dans : Les pratiques
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés