Articles Récents

Afin de permettre une navigation facile, utilisez les liens directement sur les RUBRIQUES du sommaire.

 

Si vous voulez nous poser des questions, ou nous faire part d'expériences vécues, faites nous un email à : mon_univers_4@hotmail.com

CERCLES de FEMMES

CERCLES de FEMMES Dominantes.

Afin de permettre aux Femmes de se retrouver périodiquement entre amies dominantes, un premier cercle existe dans la Région Parisienne.

Le projet se matérialise, voir ici.

Si vous désirez en creer dans d'autres régions, n'hésitez pas à nous le faire savoir, nous en ferons ici, la publicité pour vous aider à vous retrouver entre dominatrices.

Samedi 1 avril 6 01 /04 /Avr 08:08
Testez votre Relation avec Lui
Question: Est-ce que … ?
Rarement
Parfois
Fréquemment
Vous considérez vous plus apte que votre mari à gérer les affaires du couple?
 
 
 
Etes vous frustrée quand vous parlez avec votre compagnon?
 
 
 
Etes vous fière quand vous discuter de lui avec d’autres femmes?
 
 
 
Dites vous souvent “j’ai dis à mon mari …” ou « Je lui ai dis … » ?
 
 
 
Pensez vous que les choses iraient mieux si votre compagnon ne faisait juste que ce que vous lui dites?
 
 
 
Ecoutez vous votre compagnon pour être certaine que les choses vont correctement ?
 
 
 
Ressentez vous être la seule adulte dans votre couple?
 
 
 
Etes vous surchargée en devant gérer vos enfants?
 
 
 
Pensez vous impossible que votre compagnon puisse vous soulager correctement dans la gestion de la maison ?
 
 
 
Avez vous régulièrement de l’anxiété, ou vous sentez vous déprimée ?
 
 
 
Vous sentez vous épuisée ?
 
 
 
Trouvez vous que le sexe n’a plus trop d’intéret ?
 
 
 
Sentez vous que votre compagnon vous manque d’attention?
 
 
 
Vous sentez vous jalousie des hobbies, amis ou passion de votre mari?
 
 
 
Pensez vous parfois au divorce ou a un homme qui vous traiterait mieux?
 
 
 
Vous demandez vous pourquoi vous avez choisis votre époux ?
 
 
 
Vous sentez vous sans trop d’espoir pour la suite de votre mariage ?
 
 
 
Avez vous du mal à faire confiance à votre compagnon pour faire les choses sans que vous ayez à vérifier ?
 
 
 
Avez vous souvent envie de contrôler votre compagnon?
 
 
 
Etes vous mécontente de votre mari quand il prend une mauvaise décision?
 
 
 
Ce que signifie le resultants ?
Résultat:
  • Colonne 1 = 0 points
  • Colonne 2 = 2 points
  • Colonne 3 = 4 points
0 à 50
Il est temps d’aller acheter une cravache.
Vous vous demandez finalement pourquoi vous l’avez rencontré ! Mais avant d’en arriver au divorce vous devriez prendre la responsabilité de votre mariage et régler tout ca. Avez des efforts et de la patience, de la persévérance, vous pouvez avoir une relation bien meilleure que vous à laquelle même vous n’aviez jamais rêvée. Une relation qui donnera envie à tous et toute qui vous verrons ensemble. Débuter dès maintenant.
51 à 75
La vie est courte, pourquoi exiger moins que vous ne le méritez ?
Votre relation est tolérable, même plaisante parfois. Mais vous savez que ce pourrait etre bien mieux. Vous devriez essayer, faire des petites améliorations et empêchez la détérioration de votre couple.
76 et plus
Bravo!
Vous etes encore en votre lune de miel, ou alors vous avez de toutes petites exigences. Refaites ce test dans quelque temps.
 
 
Pourquoi changer me direz vous ?
Alors voici un petit texte qui décrit les avantages d'un mari soumis.

    Il vous aimera encore et toujours plus fort, cela ne détruit en rien vos rapports et les renforce, votre vie sociale est inchangée seule votre vie intime (une foi les enfants éventuels couchés) est profondément modifiée.
    Vous avez un homme qui ne vous contraint plus en rien, notamment en matière sexuelle il n'aura plus de demande, il sera à vos ordres, vous pourrez même si vous le voulez, le sevrer de tout rapports physiques avec vous.
    Vous allez vous découvrir une nouvelle personnalité au fur et à mesure que vous prendrez le pas sur lui vous aller prendre de plus en plus confiance en vous et vous révéler comme vous auriez toujours due être...Libre et forte.
Vous avez comme un esclave qui peut vous éviter toutes les taches ménagères, une foi révéler sa soumission passera par vous servir en tout point fini pour vous les contraintes de la vie de famille il devra les assumer toutes et en plus cela fera son bonheur...(De nombreux hommes sont en érection en étendant le linge ou en repassant par le seul fait d'être contraint à le faire).
    Enfin vous pouvez éventuellement suivant les accords que vous avez le spolier tous ses biens financiers et matériel dans la mesure d'un consentement de sa part et le mettre ainsi complètement à votre merci financière, c'est vous qui posséderez tout et qui pouvez le répudier s'il n'obéi pas, il vivra alors dans la crainte de vous perdre et sera très attentionné.
    Enfin si vous en  avez envie vous pourrez collectionner les amants en sachant que de vous savoir heureuse rendra votre mari heureux également, vous pourrez jouir de la diversité des hommes en toute
liberté sans ou devant votre mari (ce sera pour lui une récompense)...

Et tout cela est à votre portée ....

RETOUR

Par LO - Publié dans : CONSEILS DE DOMINATRICES
Voir les 0 commentaires
Vendredi 31 mars 5 31 /03 /Mars 19:01
De Maurice D : Le 14/11/07
 
Bonjour,
 

Permettez-moi de vous féliciter pour la qualité de votre site même si parfois je doute de la sincérité, classique, des témoignages.

Je souhaite inciter ma compagne à me dominer. J'ai constaté que parfois elle pouvait y prendre plaisir et que d'autre fois elle était très retord à cette idée.

 
Comment faire ?
 
Amicalement.
 
Thibault.



 
Réponse Ms.Dana :
 
Merci Thibault.

Oui il est parfois délicat de faire la part des choses entre le réel ou l’imaginaire quand je reçois du courrier. J’aime à penser que ceux qui m’écrivent ont suffisamment de respect pour ne pas me faire perdre mon temps. Mais je suis consciente que j’ai été plus d’une fois sceptique, et qu'’assez régulièrement j’écarte des courriers qui me paraissent par trop fantasques.


Votre question Thibault est celle qui revient le plus souvent. Et celle à laquelle j’ai répondu le plus. Je vous incite à lire les textes de la rubrique « comment devenir un bon soumis ». Vous trouverez partout sur le site l’explication mainte fois répétée de la façon d’amener votre compagne à aimer dominer.

 

N’incitez pas, montrez lui plutôt les avantages qu'’elle aurait à vous dominer.

 

Désolée Thibault. Je vous réponds ainsi, car j’aimerai ne plus avoir à entendre une telle question, alors que d’autres existent et pourraient aider à progresser en cet art de vie.

Cette réponse que je sais un peu dure, s’adresse à tous les soumis qui sans cesse m’envoient toujours la même question formulée différemment, pas simplement à vous Thibault rassurez vous.

 
Ms Dana.

Par LO - Publié dans : HISTOIRES VRAIES
Voir les 0 commentaires
Vendredi 31 mars 5 31 /03 /Mars 18:16
J'ai vécu 4 mois sous le même toit que ma princesse. Cela fut merveilleux, je parle au passé car maintenant je ne vis plus sous son toit pour des raisons professionnelles. Nous sommes bien sur toujours ensemble et nous envisageons de construire notre avenir ensemble. Nous habitions dans un appartement une pièce, pas facile à gérer quand l'un travail et l'autre est étudiant. Nous avons très vite trouvé nos repères, chacun sachant ce qu'il avait à faire...

La relation D/s a commencé à prendre son ampleur, toujours plus loin, toujours plus fort !! Il est vrais que cela est tellement différent quand on le vit au quotidien. Et puis au bout d'un moment il y a eu comme un ras le bol de la D/s de sa part et plus tard de ma part. Ce ras le bol ne sait jamais exprimé, je veux dire il n'y en a pas un qui a dit à l'autre j'en ai marre...Mais de mon côté il s'est déclaré par un manque et un dégout à chaque fois que je comblais ce manque !! Pour elle, elle ne faisait plus rien, et quand j'exprimais un manque je sentais son ras le bol.

Et puis un jour, je ne sais pas comment c'est venu, mais j'ai pris conscience de certaines choses, j'ai compris et expérimenté que la maitresse que je désirais ne serais jamais la femme avec qui je vis. Je ne veux pas dire qu'elle ne pouvait pas être dominante, mais que la maitresse que je désirais était celle de mes rêves et de mes fantasmes et qu'elle ne pourrait jamais se matérialiser, que cette maitresse fantasmée était idéalisée. Se fut comme une révélation (sourire), bien sur je savais qu'il ne fallait pas confondre fantasme et réalité, ne pas demander etc etc et etc...Mais le vivre et l'expérimenter et bien différent que de le savoir.

A partir de là, j'ai compris autre chose aussi. En cherchant à rassembler les deux maitresses (réel et fantasmé) j'ai pu découvrir d'où me venait les manques et les frustrations en tout genre que beaucoup d'hommes désirant être soumis ont du un jour connaitre. J'étais en permanence dans l'attente de voir se réunifier ces deux maitresses, et qu'ainsi tout mes désires et envies se réalise. J'étais comme suspendu, en permanence dans l'attente et l'espoir fou que cela se passe. Mais bien sur cela ne pouvait se faire, impossible.

A la suite de cette constatation qui m'a ravis, je me sentais libre, ne trainant plus un boulet en moi, avec plus de désir de D/s...Ma princesse a constaté rapidement que je ne demandais plus rien, que je n'avais plus de manque et elle a fini par me poser la question :"que t'arrives t-il ??" Je lui ai alors raconté ceci et je lui ai dis ne plus avoir le désir de la D/s qu'elle n'avait plus besoin de me punir me contrôler toutes ces choses là qui lui déplaisait au final tant.

Je ne l'ai alors jamais senti aussi heureuse, elle était ravis, enchantée...Elle s'est elle même sentie libre, sans obligation ou devoir. Nous avons alors repris notre vie de couple sans tout cela. Nous avons jeté la pluspart de nos jouets que nous avions acquis, car ils ne représentaient plus rien pour nous et n'avaient plus aucun sens, nous avons juste gardé une cravache, et la CB (cat très honéreux). Notre couple s'est alors retrouvé asséni, sans aucun folklore, épuré, bien plus sein. Il n'y avait plus de manque ni de frustration et donc plus de mécontentement.

Dans le quotidien, les choses n'ont pas tellement changé en fait, je la servais toujours, j'étais toujours autant respectueux envers elle, très galant et avenant comme je l'étais avant. Il n'y avait plus les punitions, le contrôle, de devoir faire ceci ou cela.
Nous avons continué ainsi pendant 2 bons mois, puis petit à petit j'ai constaté, qu'elle reprenait des choses en main, surtout dans la chambre... Lors de nos relations elle était très dominante, j'adorais cela d'ailleurs. Petit à petit elle est devenue bien plus dominante que ce qu'elle avait été avant.

Puis la vie nous a à nouveau éloigné, je suis maintenant à Paris loin d'elle, je ne la vois que le weekend. Avec cette éloignement que j'ai déjà vécu, certains manques que je croyais disparus sont revenus. Mais je sais d'où ils viennent. J'ai pu clairement les identifier et les expliquer à ma princesse qui a su sans se forcer les combler bien au delà de mes attentes....
Autre chose aussi, maintenant je sers ma femme, ma princesse et je ne chercher plus à rassembler mes fantasmes. Je les connais et elle les acceptes, j'en aurais toujours de toutes façon inutile de lutter contre, je ne cherche pas non plus à les alimenter plus que cela, mais ils sont nécessaires à mon équilibre comme tout le monde. Il faut juste bien distinguer les moments où on cherche par la réalité à les réaliser ou les alimenter, ce qui entraine déception et frustration en tout genre.

Maintenant on est encore plus heureux qu'avant, on fait ce qui nous plait en fonction de l'autre, sans se compliquer ou se prendre la tête. On prend les choses comme elles nous viennent et on les vit pleinement.
Je n'ai pas fait disparaitre la maitresse de mes fantasmes, elle existe toujours en moi et je ne pourrai jamais la faire disparaitre ou la rencontrer en vrais. Mais elle est là et fait partie de moi, elle sait combler certain de mes manques qui sont des fantasmes au final et c'est très bien ainsi...

Humblement

Bert



RETOUR SITE

Par LO
Voir les 0 commentaires
Vendredi 31 mars 5 31 /03 /Mars 16:23


Q. Je voudrais être le meilleur soumis du monde envers ma femme. J’estime que je n’y arrive pas autant que ce qu’elle mérite. Comment puis je m’améliorer ?

 A. Quel but valable pour sa vie. Je souhaite que tous les hommes soumis partagent votre but d’essayer d’être le meilleur servant possible de leur femme.  Il est sain que vous estimiez que vous échouez encore. Votre femme fait un super travail en vous éduquant. Un soumis devrait toujours ressentir qu’il doit toujours s’efforcer d’être mieux. Le meilleurs conseil que je puisse vous donner est pour vous d’aimer, de chérir et servir votre femme chaque jour. Faite le mieux que vous pouvez. Obéissez lui comme si elle etait votre reine. Imaginez des petites choses qu’il l’a rendront heureuse. Des choses comme lui offrir des fleurs et des cadeaux. Faites en sorte d’exceller en votre profession afin d’avoir les moyens de lui acheter des présents, la sortir dans des bons restaurants et de belles vacances, et qu’elle puissent s’habiller de tout les vêtements fétichistes qu’elle désire. N’économiser aucun effort ni dépense pour faire qu’elle ait une vie heureuse. Faites cela et je peux vous garantir que vous aurez une vie heureuse.  


 Q. Chère Maîtresse, merci pour toutes ces informations. J’ai juste présenté une copie de votre « psycho analyse du mâle soumis » à ma compagne. Cela nous a permis de débuter avec bonheur notre route vers cette vie magnifique. J’ai quelques pensées sur cela ; Ma compagne m’a exprimée au début de notre relation qu’elle aimerait se soumettre à moi. Mais je suis attiré vers elle car elle est une femme forte et sure d’elle. A présent après quelques mois d’une relation intense, je lui ai finalement avoué mon profond désir de me soumettre à elle. Elle semble réceptive et a même dit qu’elle pense que cela lui plairait. Ma préoccupation concerne le fait qu’elle pourrait se jouer de moi ou alors a t’elle eut une révélation entre temps?.

 

De plus j’ai été soumis à une professionnelle depuis l’age de 18 ans. J’en ai trente. J’ai eu des expériences très intenses, mais peu et pas de réellement vraies. Je suis maintenant avec une personne que j’aime et qui m’aime, et être son esclave est génial mais je ne peut m’empêcher d’avoir honte de vouloir être son paillasson, son servant totalement soumis. C’était facile de le faire avec une professionnelle, car elles n’étaient pas ma partenaire. Mais être inférieur à ma compagne de vie me fait honte. Je ressens presque qu’elle me rejettera dans quelques temps et qu’elle ne voudra pas d’une personne comme moi. Merci de votre réponse.

R. Je suis heureuse d’entendre que vous avez eut le courage de vous ouvrir à elle sur votre désir de soumission. Je suis certaine qu’une fois qu’elle aura embrassée ce style de vie, elle l’aimera. Cependant aucune femme ne veut qu’un homme soit un vrai paillasson. Vous avez besoin d’amener le bon équilibre dans votre relation. Les fantasmes ne sont pas toujours réalisables. Votre compagne est supérieure et vous devriez toujours la traiter comme tel et vous devriez toujours tâcher de lui obéir et de la servir. Mais elle a aussi besoin d’un ami et d’un partenaire de vie. Une relation doit être encore plus que simplement la D&S (Domination & Soumission). Ne sacrifiez pas ce qu’elle aime de vous pour la D&S. La D&S embellira votre relation mais ce ne peut être la fondation de votre relation. Elle a besoin d’un partenaire de vie avec lequel elle peut partager ses objectifs et ses rêves. Elle a besoin d’un ami avec qui partager ses loisirs et ses passions.
Oui une femme supérieure dirige. Oui une femme dominante aime pratiquer la D&S. Oui votre compagne a besoin d’être adorée et servit par vous. Cependant, elle a aussi besoin d’une conversation stimulante, d’un partenaire pour les sorties, quelqu’un avec qui s’amuser, et quelqu’un pour partager sa vie. Alors soyez juste vous même et permettez à l’homme dont elle est tombée amoureuse d’être aussi celui qui se soumet à présent à elle. Soyez son ami, son partenaire, son amant et son esclave. Une femme a besoin de tout cela dans un homme.

Q. Maîtresse, vous êtes la meilleure sur ces sujets et merci de vos réponses. Ma femme et moi avons joués un peu à tout cela depuis 20 ans que nous sommes mariés. Mais il y a trois choses qui font que nous ne sommes pas totalement comblés. J’ai 48 ans et je veux me soumettre à ma femme plus que jamais, mais j’ai l’impression qu’à mon age cela serait raisonnable. Ensuite ma femme pense que je devrais être le mari parfait simplement par amour pour elle, alors pourquoi aurait’ elle à me fesser pour que je le sois. Enfin elle sait combien son coté dominant m’excite. Elle pense que je ne suis pas excité pour elle, mais pour ce qu’elle représente. Qu’en pensez vous et que dois je lui dire ? Merci pour votre site, vous êtes la meilleure !
R. Merci pour vos mots gentils. Pour répondre à vos 3 questions :
1) J’ai déjà observée que plus un homme vieillis, plus il désire être soumis. 48 ans est jeune alors pourquoi ne pas explorer cela dans son entièreté ? Si vous ne le faites pas maintenant, quand le ferez vous ? De plus, plus une femme avance en age, plus elle est ouverte à ce style de vie. La domination vient avec la sagesse et l’expérience pour les femmes.
2) Vous devriez être le mari parfait par amour. Même si elle n’embrasse pas ce style de vie au niveau que vous le souhaiteriez, vous devriez encore la servir et la traiter comme une Reine. La soumission est une servitude désintéressée et elle vient du cœur. Votre soumission séduira son coté dominant.
3) Elle a raison quand elle dit que vous n’êtes pas simplement excité par elle, mais aussi par ce qu’elle représente quand elle vous domine. Elle représente le genre féminin dans toute sa splendeur et sa gloire. Ce que vous ressentez à propos des femmes se traduit dans la façon dont vous les traitez. De même les qualités de la femme qui provoquent votre soumission et votre excitation sont exprimées à travers elle, comme elle est votre partenaire sexuelle. C’est une chose saine mais de nombreuses femmes ont du mal à comprendre cela, car elles ne comprennent pas la sexualité masculine ou l’attitude des mâles. Ce que votre femme ne réalise pas, c'est que ce qu’elle est pour vous lui donne un avantage, un pouvoir incroyable sur vous. Une femme sage utilise cela de manière aimante pour son intérêt. En conclusion mon conseil serait que vous continuiez à la traiter comme une Reine et à séduire son coté dominant en vous soumettant. Redoublez d’effort pour la rendre heureuse et comblée. Si la D&S est abordée et que vous la sentez réceptive sur la domination féminine, alors montrez lui mon site quelques fois. Ménagez là et ne la poussez pas. Permettez lui d’évoluer à son pas et qu’elle se sente à l’aise. Par dessus tout aimez là pour la femme qu’elle est.

Q. Ma compagne et moi parcourrons votre site et nous l’aimons. Elle a fait ses débuts vers ce style de vie. J’ai coopéré avec elle autant que je peux, mais parfois je me rebelle. A cet instant je suis en rébellion interne. Elle m’a demandée de lui acheter un grand vibromasseur ainsi qu’un god ceinture il y a deux mois. Quand nous les avons reçus elle était un peu timide avec, mais après 5 jours elle commença à l’utiliser chaque soir, tout en me frustrant totalement. Les orgasmes qu’elle m’offrait ont diminués à un ou deux par semaine et ils sont différentes d’avant. Elle me demande d’ apprecier ses orgasmes avant tout et me demande toujours si j’ai aimé, ce qui est le cas, même si je me sens insatisfait. Elle ne m’a pas fait de fellation ou permis de la pénétrer depuis tout ce temps là, et me demande souvent de me masturber a coté d’elle alors qu’elle me parle. Elle adore utiliser la cage de chasteté pour m’interdire de jouir longtemps. Bien qu’elle soit très heureuse sexuellement parlant maintenant, je me sens frustré. Quels conseils avez vous, je veux qu’elle soit heureuse mais je me bats avec cette jalousie que je ressens.
A. Déjà j’espère que vous n’attendez pas qu’elle vous fasse une fellation. C’est presque un interdit pour la plupart des dominantes. Vous devez arrêter de focaliser sur vos besoins, mais vous préoccuper des siens. Le sexe est pour le plaisir des femmes et ne l'est pour les mâles seulement quand la femme le permet. De plus pourquoi voulez vous la pénétrer ? Vous n’êtes même pas son mari. C’est une activité qu’elle doit décider que quand elle le désire ou même après le mariage. Elle pourrait ne le permettre quand pour certaines occasions spéciales. Elle pourrait tomber enceinte avec votre sexe, mais pas avec son jouet. Si vous êtes frustré sexuellement, demandez lui la permission de jouir sous son contrôle. Il y a bien de la façon dont elle peut vous libérer de manière amusante pour elle tout en vous gardant dans votre place de soumis. Je dois vous dire que un ou deux orgasmes la semaine c’est énorme pour un soumis. Mon mari est chanceux s’il en a un par mois. Alors de quoi vous plaignez vous ? Elle est sage de vous dominer.
Pour votre combat interne, vous devez juste y travailler. Parfois les gens ont besoin de faire un break avec la D&S. Si vous sentez que c’est votre cas, demandez lui une semaine ou deux sans ces activités. Evidement cela ne signifie pas de sexe. Vous avez juste à vous dévouer à votre travail ou vos hobbies pour une semaine ou deux, mais une fois que la période est passée, vous devez vous reconcentrer pour la servir et lui plaire. J’espère que cela vous aidera. Vous êtes un homme très chanceux d’avoir une femme dominatrice. De nombreux hommes m’écrivent pour que je leur trouve une femme pour les dominer. Chérissez là et traiter la comme une Reine car elle est un trésor rare. Vous êtes un homme chanceux de l’avoir. Ne la considérez jamais comme acquise.

Q. Je suis un homme qui a deux cotés bien opposés. Une partie de moi est active, agressive, créatrice, capable de diriger et fier d’être un homme. Et j’ai une carrière réussie. L’autre face de moi-même n’est pas aussi forte mais aussi puissante. C’est ce coté qui non seulement adore les femmes mais aime être humilié et soumis. Au restaurant j’aime quand le serveur amène l’addition à la femme avec qui je suis. J’aime regarder la TV quand les femmes sont des héroïnes et les hommes leurs suivants. Et j’aime les plaisanteries sur les hommes. Ces deux cotés pensent que les femmes gagnent rapidement en puissance, mais seule un coté de moi les y encourage. Ces deux aspects de ma personnalité sont si équilibrés que j’en suis paralysé quand je cherche à les rassembler. Pour résultat j’ai des soucis pour suivre votre conseil dans « comment initier votre femme ou compagne à la domination féminine ». Je suis si habitué à être indépendant et autoritaire quand je suis avec ma femme que je trouve difficile d’exprimer mon coté soumis. Peut être pourriez vous m’aider car je suis certain que d’autres hommes ont les mêmes soucis et pourraient bénéficier de votre sagesse.  J’aime TOUT ce que vous dites sur la suprématie des femmes et leur supériorité.
R. Vous avez raison en disant que de nombreux hommes luttent contre eux même partagés entre leur masculinité et leur désir de se soumettre aux femmes. C’est pourquoi certains hommes aiment garder ces deux facettes de leur nature bien séparées en rendant visite aux domina professionnelles de façon régulière tout en gardant cet aspect de leur personnalité secrète et caché à leur femme. Cela peut fonctionner sur le court terme mais ce ne sera jamais aussi épanouissant que de se soumettre à une femme au sein d’une relation.
Une des erreurs les plus grande concernant ce style de vie est de penser que l’homme doit perdre sa masculinité, une majorité de soumis sont encore assez masculins. De nombreuses femmes dominantes aiment dominer un soumis masculin et elles aiment contrôler un mâle masculin. Ce que n’aiment pas la plupart des femmes dominantes est le mâle macho, pas un mâle masculin. Il y a une grande différence. Les femmes dominantes aiment faire disparaître le coté macho d’un homme ainsi que son ego, pas nécessairement sa masculinité. La vie est faite de décisions et l’indécision provoque le stress et l’incertitude. Avoir une nature duale correspond au fait d’avoir du mal à choisir et il est difficile d’évoluer avec cette dichotomie. Les deux parties de l’esprit seront toujours en conflit l’une avec l’autre et vous aurez de nombreuses luttes internes. Les décisions sont en plus des demis décisions et donc les objectifs et l’accomplissement ne sont jamais vraiment atteins. Vous ne pouvez vous satisfaire de cela. Vous devez prendre une décision et vous y consacrer. Si vous voulez vivre la vraie soumission à une femme, alors laissez de coté votre fierté masculine et devenez humble en vous soumettant à votre femme. Une fois qu’elle commence à diriger, laissez la faire. Ce n’est pas si facile mais c’est là où votre engagement envers elle et votre mode de vie se fera. Vous avez votre propre et libre volonté et vous êtes libre d’être difficile et macho avec votre femme, mais cela ne vous amènera jamais à l’épanouissement.
Comme vos désirs de soumission grandissent, laissez les submerger votre fierté et votre ego de mâle. La soumission est un désir mais aussi une décision. Votre moi décidera quelle force en vous gagnera. Plus vous vous soumettrez à une femme, plus le désir de soumission grandira et ce sera donc plus aisé de vous soumettre. Ce que je peux vous promettre si vous continuez a ignorer vos désirs de soumission et en cherchant à les supprimer, c’est qu’ils ne partiront pas et qu’ils reviendront de plus en plus fort avec l’age. Si le désir de vous soumettre est présent en vous, il l’emportera un jour. S'il est faible et que vous pensez pouvoir vous en débarrasser, alors vous pouvez certainement prendre une décision de qualité et vous y tenir. Cependant si il est fort ce sera très dur de le faire disparaître. En fait vous n’avez pas vraiment de choix en ce cas que de vous laisser aller à ce désir de soumission plutôt que de le combattre. Plutôt vous choisirez la soumission, plutôt vous connaitrez l’épanouissement de la vraie soumission. Gardez à l’esprit que vous n’avez pas à perdre votre masculinité pour vous soumettre à une femme. Vous devez devenir humble et perdre votre fierté et votre ego de mâle. Une femme dominante vous y aidera, comme elle demandera que vous les mettiez de coté. C’est une bonne nouvelle. Une fois que vous commencerez à vous soumettre à une femme dans votre vie, elle vous aidera à développer votre soumission comme celle-ci nourrira sa domination, et cela grandira toujours plus.

Q. Chère Elise, je dois vous parler d’une coïncidence délicieuse. Mardi dernier je suis venu sur votre site pendant ma recherche d’une femme dominatrice. Je cherchais la domination féminine depuis des années. C’est tout récemment que celle qui est ma femme depuis 14 ans a montré de l’intérêt. Après avoir parcouru votre site, je suis revenu du bureau tout excité pour lire la suite. Et qu’elle suite. Sans avoir rien dit l’intérêt de ma femme fut bien plus important que de coutume. Elle était plus dure verbalement avec moi, plus exigeante aussi et elle me gifla même quelques fois quand elle m’ordonna de me masturber devant elle. Elle me fit supplier pour pouvoir lécher les talons de ses bottes de cuir ainsi que son cul. (Ce n’est pas surprenant car j’adore). Après m’avoir fait la supplier elle refusa même que je la touche ! C’était terrifiant. Finalement elle me laissa utiliser le vibro sur elle alors qu’elle se masturbait en face de moi. C’était étrange, elle fit bien plus cette nuit. C’était comme si elle avait lu votre site. Cependant j’aimerai des conseils pour développer son intérêt d’avoir un mari esclave soumis. Je passe pas mal de temps à lui masser les jambes et les pieds. Je la savonne des pieds à la tête. Mais ce n’était que dans cette dernière soirée que son coté Déesse salope est apparu. Quelles sont les étapes suivantes ? Je crois que nous sommes à l’aube d’une expérience réellement excitante et je veux la servir par tous les moyens et lui donner un total contrôle sur moi.
 
R. Je pense que votre situation se rapporte à ce que j’avais écris sur la façon dont un homme peut séduire la nature dominante de sa femme, grâce à sa soumission. Je pousse souvent les hommes à se soumettre pour développer le coté dominateur d’une femme. Les femmes réagissent à une soumission véritable. Vous avez été excités en lisant mon site et cela a remué votre nature soumise. Votre femme sent certainement cette soumission plus grande émanant de vous et cela provoque un surcroît de domination chez elle. J’ai eu des hommes qui m’ont racontés qu’après avoir été voir une dominatrice professionnelle, ils revenaient à la maison et leur femme était plus agressive et salope avec eux que les jours précédents, n’étant pas au courant pour la dominatrice. C’est comme si la femme pouvait « sentir » l’énergie de soumission qui vient de son mari et y réagit.
La domina a emmené le mari dans le sous espace et la femme peut le ressentir, ce qui provoque l’émergence de sa propre nature dominante. J’ai entendu de nombreuses expériences similaires d’autres hommes. Mon site a probablement provoqué quelque chose en vous et votre femme a sentit cette énergie de soumission, ce qui l’a rendu plus dominatrice. L’étape suivante est pour vous de continuer à faire ce que vous faisiez. Cela fonctionne à l’évidence, comme vous avez réussis à faire émerger la nature dominante de votre femme avec votre servitude. Soyez patients et ne forcez pas les choses. Certains hommes deviennent si excités quand ils sentent la domination venant de leur femme qu’ils font l’erreur de vouloir pousser et aller trop vite et trop loin. Relax et laissez lui le temps de développer son autorité. Elle commence à bourgeonner. Depuis qu’elle vous sait soumis et qu’elle sait qu’elle aime dominer je vous recommanderai fortement « ma psycho analyse du male soumis » et vous pourriez lui demander gentiment de la faire sur vous. Cela lui ouvrirai de nouveaux horizons et pourrait vous amener tous les deux à un nouveau niveau dans votre relation où votre femme domine.

Q. Bonjour Maîtresse j’ai une question concernant le fait d’être un mâle soumis. J’ai 41 ans et je suis en conflit avec moi même sur le fait de d’être soumis. Ma question est « pourquoi un mâle devrait être soumis ? » Vous parlez de beaucoup de la suprématie féminine à travers des témoignages, mais aussi de l’adultère et de l’interdit d’orgasme, dont je pense qu’ils sont antithétique avec une relation solide Si une femme ou un homme ne désire pas de sexe c’est leur choix, mais mon choix, et je pense la seule raison pour laquelle je suis soumis est à la fois l’amour et le sexe. Si une femme me frustrait et prenait un amant je ne m’y retrouverai plus dans la relation. Sans sexe je ne me sentirai plus aimé. La seule chose que je vois dans ces histoires de d’interdit d’orgasme est que la femme qui ne veut pas avoir de relation sexuelle, rationalise cela en un argument où la frustration du soumis est normale dans une relation sous l’égide de la suprématie féminine. Je pense que la plupart des femmes veulent un homme pour des raisons de sécurité financière ou pour s’amuser. Les hommes comme les femmes tombent amoureux et ne le sont plus pendant leur relation. J’aurai probablement toujours des pensées de soumission, mais je crois qu’il n’est pas réaliste de chercher quelque chose qu’on ne peut atteindre où qui n’existe pas. Les histoires que vous évoquez sur l’adultère contredisent les fondements de votre site qui disent que la femme est supérieure à l’homme, car elles montrent la femme rompant ses serments de mariage. Ces femmes désirent du sexe, mais pas avec leur époux qu’elle ne trouve pas beau. C’est leur choix mais elle ne devrait alors pas avoir cette position de sainte et dire qu’il y a un avantage à interdire à l’homme sa jouissance. Alors qu’elle raison il pourrait y avoir pour moi de continuer à rechercher une relation où la femme domine ? Pour moi cela a été une vie de solitude et de souffrance en quête de cela.
R. Demander pourquoi vous devriez être soumis est comme demander pourquoi vous êtes un homme ou pourquoi vous devriez être un humain. Ce n’est pas de votre ressort. C’est ce que vous êtes et le plutôt vous l’accepterez, plus heureux et moins de questionnement vous aurez. Je vois qu’il y a beaucoup de chose sur l’amour et sur les femmes que vous ne comprenez pas. Déjà l’amour est plus qu’une émotion. C’est un engagement. Les gens qui tombent amoureux et ne le sont plus basent cela totalement sur les sentiments. L’amour est un engagement et le mariage est la façon de rentrer dans cet engagement. Vous dites que sans le sexe vous ne seriez pas amoureux. Le sexe n’est pas l’amour. Si vous ne pouvez aimer ou adorer une femme, sans sexe, alors vous ne comprenez pas les femmes ou l’essence de votre propre nature soumise. De plus le sexe n’est pas l’orgasme. C’est la beauté de la D&S. C’est de la sexualité sans le besoin d’échanger des fluides corporels. La D&S est le sexe de l’esprit. Menons votre logique à bout, vous dites que l’amour est l’échange entre les fluides corporels. Non, non, non. L’amour est déjà la condition du cœur et de la volonté humaine. L’amour n’est pas une fonction biologique.
Les femmes ne se marient pas initialement pour des raisons pécuniaires ou pour s’amuser. Si les femmes se mariaient pour la sécurité financière, alors la plupart des hommes seraient éliminés d’office car n’en n’ont pas les moyens. Les femmes se marient pour l’amour, pas pour s’amuser. Vous montrez une ignorance totale du genre féminin et du cœur des femmes. Plus de femmes se marient par amour que les hommes. Il y a des hommes qui se marient pour le sexe et c’est tellement dommage. Les hommes agissent bien trop comme des animaux et sur des pulsions naturelles. C’est pourquoi les hommes ont besoin des femmes pour les guider et les diriger. Votre propre question renforce la supériorité des femmes.
En ce qui concerne l’adultère, c’est une activité minoritaire dans les couples vivant ce style de vie. L’adultère est un désir plus commun parmi les maris soumis qu’il ne l’est parmi leurs épouses dominantes. C’est souvent le mari qui soulève le désir d’être trompé. Alors cela n’a vraiment rien à voir avec le fait que les femmes ne trouvent pas beau leur époux. Je répète la D&S est le sexe de l’esprit et l’adultère pourrait être une relation physique entre la femme et un autre homme, mais le fait est que qu’il est surtout du sexe mental entre la femme et son mari. Quand une femme a des relations avec un autre pour tromper son mari soumis, qui a vraiment du sexe ? N’est ce pas du sexe D&S entre la femme et son mari ? Alors est ce cela la rupture des engagements du mariage ?
Je suis à 100 % contre les femmes mentant à leur mari et utilisant l’adultère comme une excuse pour avoir une vie de débauche. N’avez vous pas bien compris mes dires sur ce sujet ? La domination féminine recouvre bien des sujets et bien des styles de relations. L’adultère semble être un sujet souvent abordé dans les emails que je reçois, mais ne constitue en rien l’ensemble des éléments de ce style de vie. La plupart des couples vivant la domination féminine n’incorporent PAS l’adultère dans leur mariage. Bien des couples vivant ainsi sont monogames. Cependant certains couples utilisent l’adultère et nous devons aborder ce sujet chaud et contre versé de manière intelligente. Les gens y sont intéressés, même les couples ne vivant pas ce style de vie.
Mon site se concentre sur les aspects psychologiques de la domination féminine et l’adultère est une activité importante afin de comprendre les traits psychologiques de la femme dominante et de l’homme soumis. L’adultère est aussi un sujet sociologique. Si un nombre croissant d’hommes mariés désirent que leurs femmes les trompe, alors cela reflète un événement majeur de la sociologie dans la relation au sein du mariage. C’est un signal envoyé à la société sur la libération et la montée en puissance des femmes. Cependant nous continuerons à examiner tous les aspects de la dynamique du pouvoir de l’adultère et de dénie d’orgasme du mâle. Mais ce ne sera pas notre seule préoccupation. Il y a des femmes dominantes qui préfèrent une intimité et une relation D&S monogame et des femmes intéressées par l’adultère. En outre, la plupart des femmes novices dans ce style de vie ne sont pas prêtes à engager certains jeux de D&S avant plusieurs années. La plupart des femmes débutent ce style de vie car elles veulent améliorer leur mariage et leur vie sexuelle. Quand elles prennent de l’assurance, alors seulement une autre dynamique apparaît. C’est pour cela que je presse continuellement la femme et son compagnon à communiquer ouvertement sur ce mode de vie afin qu’il comble les deux partenaires. Alors si vous êtes célibataire à la recherche d’une femme dominante, révisez les bases. « Comment trouver un femme dominante » et mettez ces suggestions en pratique. Concentrez vous sur la partie relation amicale autant que sur la servitude au sein de la relation.
Vous êtes bien trop loin dans votre raisonnement. Vous n’êtes même pas avec une femme et déjà vous avez peur de l’adultère. L’adultère fait correctement est un accord mutuel au sein du mariage sous l’égide de la domination féminine. Si le mari n’est pas prêt à cela, alors la femme ne devrait jamais le faire. Toutes les femmes qui lisent mon site me l’ont entendu répéter plusieurs fois. Alors relax et ne pensez plus qu’à servir les femmes. Vous pensez pouvoir vous débarrasser de votre nature soumise mais tôt ou tard vos désirs referont surface (et même plus fort qu’avant) et vous désirerez de nouveau servir une femme dominante. Il y a une façon sure de ne plus être seul. C’est d’être amical avec les autres. Allez vers les autres et vous aurez des amis. Donnez et il vous sera rendu. Entamer une amitié avec une femme et vous avez déjà parcouru la moitié du chemin pour avoir une relation significative avec elle. Servez la et vous commencerez à ressentir l’épanouissement de la soumission. Restez concentré là-dessus et ne vous souciez pas du lendemain. Votre attitude est la clé. Si vous êtes négatif vous vivrez des expériences négatives. Votre attitude est la mémoire du passé, le miroir du présent et la voie de votre futur.

Q. Merci pour les superbes informations du site. J’ai été vraiment perdu quand à mon rôle dans notre mariage. Ma femme et moi nous sommes mariés depuis 3 ans. Elle a été géniale en explorant ce style de vie avec moi et j’ai énormément de chance. Mon souci est que je fantasme et je pense à notre style de vie bien plus souvent qu’elle. Je suis toujours très excité surtout quand elle met du cuir, je ne peux m’empêcher d’exprimer mon attirance et mes pensées. Je crois qu’elle en a assez d’entendre toujours la même chose. Elle dit qu’en en parlant tout le temps, j’essaye de « contrôler la situation ». La vérité est que je ne serais pas ainsi si elle était plus « dans ce style de vie ». Je me sens mal d’en parler tant, mais c’est dur de me contrôler. Je veux lui donner tant de pouvoir et de contrôle que je ne me masturberais plus jamais, je voudrais que chacune de mes jouissances soient à sa discrétion. Cela me semble de la grande soumission pour moi, et cela me tourmente d’y penser. J’aimerai des conseils.
A quelle fréquence devrais je normalement y penser ? Je fantasme de servir ma femme habillée constamment en cuir, car elle n’en porte pas souvent (malgré sa grande garde robe). J’ai tant de fantasmes car je l’aime tant ma chérie, est ce que c’est mal ? Je ne voudrais pas qu’elle pense que je désire des rapports tout le temps, mais j’aime ça surtout quand elle m’excite avec des activités de D&S. Où doit’ on mettre la limite entre les fantasmes et la réalité ? Ne vous trompez pas, je suis extrêmement chanceux. Comment puis je lui donner plus de contrôle sans qu’elle pense que je l’influence ? Est ce que d’autres hommes ont le même soucis ? Vous devez être bombardé d’email, mais j’apprécierai vraiment un conseil.
R. Peut être ne montrez vous pas à votre femme les bénéfices qui pourraient l’intéresser dans ce style de vie. Quand elle s’habille de cuir et joue avec vous, comment la traitez vous après ? Redoublez vous vos efforts pour la servir en dehors de la chambre ? Faites vous des taches ménagères en plus ? Lui proposez vous des massages, sans penser au sexe ? C’est facile pour un homme de dire qu’il aime sa femme, mais si vous passer tout votre temps à fantasmer sur elle en cuir, vous préoccupez vous vraiment de ses besoins ? C’est bien de la penser en cuir et de se souvenir combien elle est sexy et dominante durant votre dernier dressage. Cependant utilisez cette image et votre excitation sexuelle comme une motivation pour la servir en dehors de la chambre. Apprenez à canaliser cette énergie sexuelle de soumission en faisant des choses qui lui plaisent. Elle vous félicitera éventuellement sur ce que vous faites dans la maison ou d’être attentif à ses besoins, et quand elle le fait, dites lui que le dernier dressage quand elle portait du cuir a été une motivation pour vous. Dites lui que vous êtes tellement amoureux et si soumis envers elle que vous ne pouvez vous empêcher de la servir. Ce type de comportement attisera sa domination et elle jouera avec vous plus souvent. Mais si vous la poussez à porter du cuir et a avoir des sessions de D&S, elle deviendra découragée et écoeurée. Vous avez besoin de la motiver en lui montrant les bénéfices d’une relation basée sur la domination féminine. A l’évidence elle aime un peu la D&S, mais vous la poussez trop et cela l’arrête. Concentrez vous sur son service, sur la façon dont elle aime être servis et cela lui donnera la motivation dont elle a besoin pour s’habiller de cuir et pour porter un fouet. Donnez lui ce dont elle a besoin et vous aurez en retour ce dont vous avez besoin.

Q. Chère Mtrs, ma femme m’a dit qu’elle n’est pas intéressée par la domination, cependant, ses actions prouvent le contraire. Pour être franc, je l’ai initié à la domination féminine, ensuite elle m’a achetée une chemise de nuit pour que je la porte dans le lit. En fait, une fois elle m’a sortie de ses placards et tendu un soutient gorge pour que je le porte quand elle me le dirait car elle aimerait bien me voir ainsi. Dans l’intimité, elle préfère le service oral et rarement la pénétration. Elle préfère aussi me donner ma jouissance après que je me sois stimulé moi même, après quoi elle place un sac de plastique autour de mon membre me disant d’aller alors jusqu’au bout. Cela lui permet de contrôler mes orgasmes sans avoir à me toucher. Si je ne suis pas à sa convenance alors elle pourrait me nourrir avec une petite cuillère de ma semence, ou garder le sac en plastique afin qui rend presque impossible la jouissance. Chaque mardi elle veut que je fasse un grand ménage de la maison, les sols, les toilettes, la cuisine et elle aime me faire porter une tenue de servante quand je le fais. Alors je suis perplexe quand elle me dit que la domination ne l’intéresse pas. Qu’en pensez vous ?
A. Ce qu’elle vous dit c’est qu’elle n’a pas trop d’intérêt pour vos fantasmes ou désirs mais qu’elle veut que vous vous concentriez sur la satisfaction de ses désirs à elle. Elle vous domine mais elle le fait de la façon qui lui plait. Elle vous mène où elle veut que vous alliez et c’est cela la vraie domination féminine. Vous vivez un mariage sous l’égide de sa domination et pas un fantasme. Vous êtes un homme béni, alors je vous conseille de profiter de ce que vous avez plutôt que de souhaiter ce que vous n’avez pas. Il y a de très nombreux hommes qui souhaiteraient que leur femme les domine comme le fait la votre avec vous. Votre femme n’aime peut être pas le terme « domination » car pour elle ce mot représente vos fantasmes, qui contiennent certainement quelques bizarreries qui ne l’attirent pas. C’est tout à fait dans votre droit d’ouvrir une discussion avec elle et lui faire savoir ce que vous désirez en tant que soumis. Cependant, si vous voulez être un vrai mari soumis, alors vous devrez vous en tenir à sa décision après votre requête. Servez votre femme comme elle aime être servis et cela lui donnera peut être l’envie d’essayer d’autres choses dans le futur. Votre servitude et votre obéissance attiseront sa nature dominante et cela pourrait lui donner envie de vous dominer d’autres façons et dans d’autres domaines. Mais peut importe, vous devez profiter de ce que vous avez et vous devez réaliser votre chance. Votre femme semble superbe et mérite votre servitude sincère. 
Par LO - Publié dans : Débuter
Voir les 0 commentaires
Vendredi 31 mars 5 31 /03 /Mars 13:13

COMMENT ENFIN DEVENIR UN VRAI SOUMIS?

De : Sylvain A

Envoyé : dim. 25/05/08

 

Voilà, je me décide enfin à vous écrire, car je ne sais plus très bien ou j'en suis. Il s'agit de trouver ce chemin auquel j'aspire tant, d'arrêter de me fourvoyer et peut-être de sauver mon couple. J'ai lu bien sûr et j'ai été touché par ce que vous dites sur la "l'autorité de la femme aimante". J'y adhère totalement.

 

J'ai lu pratiquement tous vos conseils sans trouver exactement les réponses aux questions que je me pose sur ma sexualité, ma personnalité, mon rapport aux femmes.

 

Suis-je un homme soumis?

Objectivement je ne le suis pas. Je ne vis pas en homme soumis, bien au contraire. Pourtant, j'y aspire depuis toujours, c'est à dire depuis la puberté.

 

Tout part évidement de la mère. D'un déficit d'affection. De la substitution fétichiste et du fantasme de castration. A 12 ans, j'ai commencé à me masturber à l'aide des escarpins de ma mère. Me premières tentatives avec les filles ne furent pas couronnées de succès. J'étais plutôt joli garçon mais beaucoup trop introverti. Consciemment ou non je prenais plaisir à être tourmenté par elles. Je "tenais la chandelle" à diverses occasion, dans la situation du soupirant transi. Sans en retirer de satisfaction.

Puis j'ai délibérément recherché les situations ou les filles se joueraient de ma virilité, m'abaisseraient. Je les provoquais stupidement espérant être corrigé en retour, remis à ma place humilié. Je voulais particulièrement être châtié en étant frappé entre les jambes. Ce désir est resté très présent jusqu'à aujourd'hui.

C'est un fantasme que j'ai réalisé avec une camarade de lycée. J'en ai éprouvé du plaisir et j'ai cherché à me retrouver dans la même situation ce qui n'est plus arrivé depuis, sauf avec des professionnelles. Car j'ai beaucoup fréquenté des professionnelles. Je suis resté extrêmement fétichiste des chaussures, des bottes, des talons, de tout se qui touche à la jambe et au pied.

Puis vinrent les premières expériences sexuelles.

Lors des premières rencontres je n'arrivais presque jamais à pénétrer mes partenaires. Je prenais beaucoup de plaisir à les satisfaire oralement, et elles aussi. J'étais enfin dans la situation de l'homme soumis! Pourtant, il leur manquait quelque chose et la plupart s'impatientaient. Lasse de mes défaillances, elles me quittaient.

Aujourd'hui je suis marié à une femme très belle et très intelligente que j'aime et admire beaucoup. En vérité je ne lui arrive pas à la cheville (!).

Elle se plaint que je n'arrive pas à l'aimer comme elle voudrait, à être attentif à ses désirs, à la traiter comme une reine. J'y parviens parfois pendant un certain temps, c'est à dire à m'oublier un peu, à me faire passer derrière.

Mais mon mâle égoïsme prend rapidement le dessus. Je suis très conscient de tout cela, c'est pourquoi je crois à la suprématie féminine, quelle ferait marcher le monde bien mieux...Sans pourtant arriver à modifier durablement mon comportement envers mon aimée.

Là ou cela se complique c'est que bien qu'elle ait un caractère assez autoritaire, elle a toujours refusé de me dominer sexuellement. Elle aime tout au contraire être prise par un homme qui la domine. J'arrive à jouer ce rôle de temps à autre, puisque c'est ce qu'elle souhaite, mais c'est un rôle de composition. Je voudrais tant qu'elle découvre à son tour "l'autorité de la femme aimante". Mais n'est-ce pas à nouveau vouloir se mettre dans la situation du petit garçon sermonné, dominé et aimé par sa maman?

Aujourd'hui je me réfugie dans mes fantasmes. Je me masturbe en m'imaginant qu'elle m'humilie, qu'elle a des amants, qu'elle me demande d'assister à leurs ébats pour que j'en prenne de la graine, que je leur sert à tous les deux d'esclave sexuel etc...Je ne sais pas si tout cela est destiné à rester de l'ordre du fantasme ou non. Au total mon errance se poursuit, je cherche chaque jour dans l'allure et le regard des femmes un signe qui attisera mon désir de soumission. De plus en plus leur façon de s'habiller a tout pour stimuler le mâle en quête de soumission. Mais ces promesses ne semblent pas faites pour être tenues.

J'espère vivement en réponse que vous voudrez bien me prodiguer vos conseils. Je vous en remercie.

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------

 

 

LE SITE

 

De : Baudoin B.

Envoyé : mar. 03/06/08

 

Bonjour,


J’ai découvert récemment votre site et je le trouve extraordinaire, car il traite avec sérieux la D&S, il m'apporte beaucoup.

Mon épouse et moi sommes mariés depuis 14 ans. Au début j'étais un homme "comme les autres" et il y a seulement quelques années ma nature de soumis s'est révélée progressivement. Mon épouse est africaine, elle vient d'un milieu très macho où les femmes sont habituées à être dominées par les hommes. Mais ça n'a rien changé : en même temps que je suis devenu soumis, elle est devenue une parfaite dominatrice, sans que nous n'ayons jamais abordé le sujet.  

C'est pourquoi je conseille aux hommes intéressés par la D&S de ne pas "brancher" leurs épouses en leur parlant de qqch qu'elles ignorent et qui peut les inquiéter et les bloquer. Le lieu est de mettre en pratique, d'être soumis, tout simplement. Ne pas pousser les choses. La D&S fera le reste et la Femme, peu à peu, découvrira sa nature dominatrice.  

Même soumis, les hommes restent trop pressés, trop égoïstes, trop médiocres. 

La suprématie féminine et la soumission de l'homme peuvent changer la face du monde.

Félicitations donc pour le site, et bonne continuation.
Maximum respect

 

Bernard


 

Réponse Ms.Dana :

 

J'ai volontairement publié deux lettres à la suite.

Une qui pose une question souvent formulée. L'autre qui lui donne la réponse.

Sylvain relis bien le chapitre sur comment devenir un bon soumis, cette question y a déjà été souvent abordée.


RETOUR SITE
RETOUR FORUM.


Par LO
Voir les 0 commentaires
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés